Jeunes de l'UDB. L’Union démocratique bretonne (UDB) est un parti de gauche, autonomiste et écologiste.

Communiqué – Non à la militarisation de la jeunesse.

Trois ans depuis notre article sur le SNU : https://udbjeune.com/2019/07/13/le-snu-centre-de-conscription-nationale-est-ce-necessaire-pour-nos-jeunes/

Trois ans pendant lesquels le COVID a frappé la jeunesse de plein fouet, surtout les plus précaires (étudiant·es, personnes en situation de handicap, personnes en situation de maladie chronique, jeunes travailleurs et travailleuses, personnes sans emploi…). Trois ans d’insécurité sanitaire et de mal être psychologique, d’impression de s’être fait voler ses plus belles années de vie au gré des contaminations, décès, COVID « longs », confinements, restrictions, drames familiaux… Pour la jeunesse il s’agit de trois années de musée gratuits, de réductions pour les transports, le cinéma, le théâtre, etc. qui se sont envolés, mais aussi et avant tout de camarades décédé·es ou meurtri·es par un virus qui n’a pas été combattu correctement. Tout ça ne va pas leur être rendu, le projet Macronien est tout autre. Le rattachement du secrétariat d’état à la jeunesse au ministère des armées en atteste, nous nous dirigeront vers une militarisation de la jeunesse. Son « éducation » devra aussi passer par l’armée.

L’UDB Yaouank s’oppose de nouveau de manière ferme au SNU, demande sa suppression et la réaffectation des moyens financiers alloués à ce dispositif vers des mesures concrètes et utiles pour une jeunesse qui souffre de la situation sociale, économique, climatique et sanitaire. Le SNU représente plusieurs milliers d’euros par jeune, soit la possibilité au final de :

  • Rendre gratuit les transports en commun.
  • Rendre gratuit les lieux/espaces culturels et scientifiques.
  • Rendre accessibles à toustes les protections sanitaires efficaces tels que les masques FFP2.
  • Réévaluer les dispositifs et allocations existantes pour les jeunes (service civique, système boursier, apprentissage) afin de leur permettre de s’émanciper sans être dans la précarité et le besoin.

Nous appelons également les député·es nouvellement élu·es à voter la motion de censure qui vise le gouvernement actuel afin d’affirmer leur opposition au projet Macroniste. La dérive nationaliste entamée ne fait que souligner le manque de compréhension envers les jeunes par la majorité présidentielle. Remettons la jeunesse à sa juste place, elle mérite mieux qu’un avenir militaire. Nous ne sommes pas des soldats !

Description de l’image : cinquantaine de jeunes en uniforme (pantalon noir, polo blanc avec l’insigne du SNU, casquette avec l’insigne aussi) en rang et avec les mains derrière le dos.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s